Print-On-Demand : les enjeux de la distribution de produits personnalisés dans l’e-commerce B2B

Si le commerce électronique a largement bénéficié de la crise sanitaire, notamment en B2B, la vente en ligne de produits personnalisés a connu une croissance fulgurante depuis 2018. Bon nombre d’e-Commerçants cherchent aujourd’hui à tirer profit de cette dynamique pour développer leurs ventes en ligne. Qu’ils soient technologiques ou méthodologiques, les enjeux sont multiples.

Forte de son expérience en e-commerce B2B et en Print-On-Demand, Galilée vous livre les clés pour implémenter avec succès une stratégie de distribution de produits personnalisés.

L’année 2021 a été marquée par les success-stories de plusieurs startups du Print-On-Demand dont les chiffres d’affaires et les levées de fonds ont battu tous les records. À la faveur de la pandémie, le commerce électronique s’est imposé comme le vecteur indispensable pour les approvisionnements des entreprises, et dans son sillage, la distribution de produits personnalisés ou fabriqués à la demande s’est largement démocratisée aux quatre coins de la planète. Qu’il s’agisse d’optimiser les stocks en évitant les invendus, de réduire les délais de livraison en fabriquant au plus près du lieu de livraison ou d’apporter une expérience client unique grâce à la customisation, les avantages de la personnalisation de masse sont indéniables. Mais de quoi s’agit-il précisément ?

Ce concept élaboré dans les années 80 recouvre aujourd’hui un spectre très large, allant de la déclinaison d’un produit de masse (modèle One-to-Few) à de l’ultra-personnalisation de produit unique (modèle One-to-One). Il est utilisé dans l’industrie, dans le packaging ou le marketing pour des applications très variées, allant du merchandising à l’upselling en eCommerce, en passant par la fabrication à la demande de produits, ou par la signalétique et la sécurité.

L’imprimerie a été l’un des secteurs pionniers dans ce domaine, cette industrie ayant été totalement transformée par la vente en ligne. Là où auparavant, les cycles d’approvisionnement étaient très longs, grâce au web-to-print et aux technologies d’impression numérique, les acheteurs peuvent désormais s’approvisionner facilement en produits de communication. Supports qui sont totalement personnalisés à partir de leurs propres fichiers PAO, ou de ce que les clients auront créé en ligne, via des éditeurs web comme CHILI publisher ou des modèles à personnaliser.

Le savoir-faire technologique développé dans ce domaine s’est rapidement étendu au packaging et au merchandising, avec des gammes de plus en plus larges de produits publicitaires, de vêtements ou d’objets de décoration customisables. Ces évolutions intéressent de plus en plus les réseaux de franchises, qui déploient de nouvelles générations de plateformes de marketing à la demande afin d’alimenter leurs franchisés en supports de communication avec plus de souplesse, d’autonomie et de contrôle et moins de traitement manuels, grâce à des portails en self-service.

Au-delà des sites web, les systèmes informatiques sont aujourd’hui capables d’échanger des flux de commandes via des API, des web-services et des punch-out, pour déléguer la production et la personnalisation à des partenaires industriels en dropshipping.

Les progrès réalisés ces dernières années par les fabricants de machines d’impression, de découpe laser, de broderie… ont également ouvert de nouvelles perspectives aux fabricants industriels qui découvrent de nouvelles façons de distribuer leurs produits et de dynamiser leurs ventes par le biais du e-commerce.

Votre guide indispensable entièrement gratuit !

Les e-commerçants face à une multitude d’options technologiques

Afin de pouvoir proposer à leurs clients des fonctions de personnalisation en ligne, plusieurs possibilités technologiques s’offrent aux e-commerçants. Des plus basiques (à base de modules et de plugins) aux plus sophistiquées, parfois développées en interne, les choix ne manquent pas ; et si en théorie, toutes rivalisent de qualité, dans les faits, certaines options peuvent s’avérer désastreuses et extrêmement coûteuses lors de leur mise en œuvre.

En effet, le concept de personnalisation en ligne peut désigner le simple ajout de texte sur un produit fini, comme la fabrication sur-mesure d’un produit unique, dont les dimensions, les finitions et le rendu auront été spécifiés par le client. Toutes les solutions disponibles sur le marché ne sont pas capables d’adresser tous les besoins, ni de répondre aux particularités des différents systèmes d’impression, de gravure ou de personnalisation qui seront utilisés en fonction des types de produits fabriqués.

Packaging, tapisserie, parquet, étiquettes adhésives, brochures, vêtements professionnels, objets publicitaires… autant d’applications possibles de la personnalisation de masse qui font appel à des procédés différents, et dont les contraintes de production n’ont rien à voir, qu’il s’agisse de résolution d’images, de formats de fichiers ou d’espace colorimétriques.

Le choix de la solution qui va motoriser le service web de personnalisation en ligne sera donc crucial pour la réussite du projet, tant en expérience utilisateur qu’en industrialisation des produits en aval de la commande.

 

Personnalisez vos offres et digitalisez votre gestion de production grâce au web-to-print

Mass-Customization & Print-On-Demand : un long (?) chemin semé d’embûches…

Si vendre en ligne se résume souvent à déstocker un produit pour l’expédier, la personnalisation de masse est autrement plus complexe : une fois réceptionnée, la commande doit en effet déclencher un ordre de fabrication, conforme aux exigences industrielles. L’un des pièges dans lequel tombent bon nombre de chefs de projets consiste à n’aborder la problématique de la personnalisation que sous l’angle de l’expérience client. La fluidité du parcours de commande, la simplicité des interfaces, notamment sur mobile, est très importante. Mais la capacité à générer automatiquement des instructions de fabrication structurées, compatibles avec les ERP et conformes aux contraintes des machines de production est critique.

C’est d’autant plus vrai qu’un grand nombre de services de personnalisation en ligne repose sur de la sous-traitance : les plateformes doivent alors être suffisamment intelligentes pour dispatcher les commandes vers les bonnes unités de production, et adapter les scénarios de contrôle et d’industrialisation aux spécificités de chaque machine.

Les clés de la réussite selon Galilée

Pour vous aider dans la mise en place de votre projet de distribution de produits personnalisés ou de marketing à la demande, Galilée vient de publier un livre blanc dans lequel tous ces enjeux sont recensés et analysés. Forte d’une expérience de plus de 20 ans en eCommerce et en print-on-demand, l’équipe de Galilée, accompagnée par l’expert en web-to-print Ludovic Martin vous livre une vision exhaustive des types d’applications, des marchés et des technologies disponibles. Vous trouverez également des conseils très utiles sur la manière d’aborder ce chantier, avec les points auxquels vous devrez prêter attention pour éviter les pièges inhérents à ces projets. Ces différents éléments vous permettront de définir les critères de choix parmi les différentes technologies à votre disposition, en anticipant notamment les problématiques juridiques spécifiques à la personnalisation de masse.

➡️ Un guide indispensable pour toutes celles et ceux, qu’ils soient industriels, distributeurs, réseaux de franchises ou imprimeurs, qui souhaitent se lancer dans la vente par Internet de produits personnalisés.

Téléchargez gratuitement notre livre blanc !

Un guide conçu pour vous directement dans votre boîte mail.

HAUT