Les nouvelles fonctionnalités 2019 du E-Commerce B2B

L’e-commerce n’est plus l’oeuvre uniquement des commerçants du B2C, il prend de plus en plus de place auprès des professionnels du B2B. Lorsqu’on observe les prédictions, le marché du e-commerce B2B serait même prochainement amené à dépasser les 6,7 trillions de dollars de chiffre d’affaires, soit plus du double du B2C !

Pas étonnant que l’e-commerce y devienne le premier canal de vente ! En effet, 93% des acheteurs souhaitent faire leurs achats B2B en ligne et 74% des acheteurs aujourd’hui font leurs recherches en ligne. Ils ne demandent qu’à aller jusqu’au bout du cycle, facilement et en quelques clics seulement.

Aujourd’hui, ce n’est donc plus vraiment une option pour les entreprises, mais plutôt une nécessité pour suivre le mouvement et offrir à ses clients la possibilité d’acheter des produits en ligne.

Le pari est fort : proposer en permanence une information produit fiable et complète, mettre à disposition un catalogue avec des prix systématiquement à jour, interagir avec son client, fidéliser et accompagner son client et ainsi lui donner confiance et liberté. Et inutile de vous rappeler qu’un client satisfait est un client qui revient !

“Il paraît de plus en plus clair que les clients B2B ont un comportement similaire à celui des clients B2C. Le site web devient l’environnement de référence pour les clients B2B qui l’explorent pour y trouver des informations pertinentes en fonction de l’étape du parcours d’achat à laquelle ils se trouvent.”

ROBERT VAN GEFFEN – RESPONSABLE MONDE B2B DIGITAL & ACTIVATION CHEZ PHILIPS.

Ce qu’il est important de noter, c’est que les décideurs donnent la priorité à l’engagement client et l’expérience utilisateur dans leur stratégie e-commerce B2B. Par ailleurs, l’amélioration des processus de commande, la personnalisation et la montée en gamme apparaissent comme les principaux enjeux pour les marques.

Faisons un petit tour d’horizon en chiffres :

• Si 42% des professionnels équipés d’une plateforme e-commerce s’en déclarent satisfaits, ils sont cependant 54% à rechercher des solutions plus personnalisées.

• 58% des DG, DSI et directeurs de la stratégie digitale dans le secteur B2B, qui vendent aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers, ont d’ores et déjà évolué vers une plateforme unique, tandis que 32% comptent le faire d’ici 1 an.

• Les professionnels estiment que le premier avantage d’une plateforme unique pour les ventes B2B et B2C réside dans sa capacité à simplifier l’expérience d’achat pour les clients transverses. Les stratégies omnicanales sont facilitées et la gestion des catalogues y est simplifiée.

 

Forts de nos précédentes réalisations, notre catalogue de fonctionnalités s’est largement étoffé et compose aujourd’hui notre backlog communautaire. Il nous permet ainsi de déployer rapidement les fonctionnalités plus standards et de travailler en collaboration avec vous sur vos demandes plus spécifiques. Il est de notre rôle de vous accompagner dans la détection de ces besoins spécifiques, qui pourront eux-mêmes donner lieu à de prochaines fonctionnalités dans notre backlog communautaire.

C’est exactement le cas des nouveautés dont nous allons parler aujourd’hui. Développées pour nos clients, les nouvelles fonctionnalités viennent élargir le champ des possibles de notre module E-Commerce B2B.

 

Alors quelles sont les nouveautés de ce premier semestre 2019 ? 

1. Un moteur de recherche extrêmement puissant avec ElasticSearch

Une fois connecté au site e-commerce, en tant qu’utilisateur, il est souvent primordial de pouvoir effectuer des recherches sur les produits que l’on souhaite commander. Mais les recherches peuvent s’avérer imprécises, parfois lentes.

Magento dispose en effet d’un système de cache très élaboré, souvent soumis à des lenteurs lorsqu’il s’agit d’aller chercher des informations sur les serveurs et les restituer à l’utilisateur (c’est-à-dire l’afficher sur la page).

Nous avons ainsi choisi d’intégrer le moteur de recherche ElasticSearch, permettant une recherche puissante et performante, pour répondre à un besoin métier auquel les logiciels e-commerce traditionnels ne sont pas traditionnellement conçus pour.

Vous connaissez l’expression “Rechercher une aiguille dans une botte de foin” ? Nous y sommes !

ElasticSearch est rapide. Très rapide. Puisque toutes vos données sont indexées, elles sont accessibles et exploitables en temps record. Cette rapidité change la perception que nous avons de faire des recherches : elles peuvent être encore plus poussées et atteindre un niveau de précision hors norme.

Conçu pour répondre à une multitude de cas d’utilisations, ElasticSearch permet de disposer de milliers de combinaisons de prix, d’articles ou de clients différents, qui impliquent des millions d’enregistrements différents.

En tant que technologie open source, ElasticSearch est un moteur de recherche qui fait beaucoup parler de lui, tant il propose toutes les fonctionnalités d’un outil dernière génération. Entretenu par de nombreuses releases (nouvelles versions) régulières, ElasticSearch est utilisé par de grandes organisations telles que Mozilla, Foursquare, Yfrog (avec 950 millions de documents indexés) Klout, etc.

Pour vous donner un aperçu des fonctionnalités : des recherches par mots clés, par combinaison de critères et de filtres, le tri et la pagination des résultats, la gestion des synonymes, l’extraction de texte à partir de documents binaires, l’analyse et la navigation par facettes…

Disposant de son propre système de plug-ins, l’outil est parfaitement maléable avec la possibilité d’y intégrer de nouvelles fonctionnalités comme des analyseurs syntaxiques, des interfaces d’administrations ou encore des connecteurs pour indexer différentes sources de données.

Véritable atout applicatif, il vient décupler les capacités de Magento. Grâce à un déploiement déjà réalisé et une expertise de nos équipes, son intégration n’en est que plus compétitive.

2. Un catalogue personnalisé pour ses clients

L’enjeu de cette fonctionnalité est de pouvoir, en tant qu’utilisateur, n’avoir accès qu’aux produits pour lesquels j’ai des prix spécifiques pour ma société.

Lorsque le catalogue client personnalisé est activé (via un menu en back-office), l’utilisateur connecté ne voit que les produits qui ont un prix spécifique pour sa société. L’ensemble des autres produits n’est pas affiché.

En amont, il est essentiel de définir le catalogue des produits que l’on souhaite proposer à un client, lorsqu’il ne s’agit pas de l’intégralité des articles. Certains ne sont peut-être pas pertinents pour tel ou tel client : affichez-lui des informations personnalisées et son propre catalogue de prix.

Un produit dispose d’un prix de base : son prix public. Néanmoins, en B2B, les clients peuvent disposer de remises ou de prix spécifiques. Ces prix particuliers pour certaines sociétés sont donc configurés dans l’ERP, en plus du prix public standard, qu’il s’agisse d’un prix classique ou issu d’une règle de calcul par rapport à un accord commercial par exemple. Ainsi, pour chaque référence produit, l’ERP exporte pour la plateforme e-commerce, une grille de prix par société, stockée au niveau du prix public.

Votre client n’aura alors qu’à trouver les produits qu’il souhaite et passer sa commande, sans avoir à solliciter vos équipes commerciales pour bénéficier de son tarif spécifique.

3. Le retrait en agence

Nouveau mode de livraison disponible désormais : le retrait en agence.

Au même titre qu’une enseigne peut disposer de plusieurs magasins ou points de vente, les e-commerçants B2B peuvent proposer aux internautes plusieurs points de retraits.

Cette nouvelle fonctionnalité permet ainsi à toute personne qui passe une commande sur le site e-commerce de choisir ce mode de livraison, si celui-ci est activé pour la société de l’utilisateur concerné. Ce dernier est alors géolocalisé et les agences disponibles s’affichent sur une carte. En fonction de son emplacement, l’agence la plus proche lui est proposée.

 

Ce mode de livraison vient compléter les autres options de livraison proposées, standard sur un site en particulier ou dispatch des quantités sur plusieurs sites (multishipping).

4. Affichage et gestion de l’état des stocks

Lorsqu’on met à disposition de ses clients des produits, il est primordial d’indiquer l’état des stocks. Simplement pour que l’internaute puisse connaître son délai de livraison. En effet, un produit en stock sera rapidement livré tandis qu’un “out of stock” devra être réapprovisionné, ce qui va repousser la date de disponibilité. L’internaute peut alors avoir besoin de se diriger vers un produit équivalent.

Afin de connaître la disponibilité d’un produit, l’état du stock d’un produit est affiché sur la page du produit en question. Si le produit a un stock positif, alors l’information apparaît sur la fiche produit.

Dans le cas des présentations sous forme de tableaux pour les produits à déclinaisons, alors sur chaque ligne de produit, l’information concernant le stock est répercutée dans le tableau en question.

Au contraire, si le produit n’est plus disponible et dispose d’une quantité 0, alors au moment de l’affichage, un texte de remplacement de votre choix est utilisé pour informer l’utilisateur.

Pour ce qui concerne la gestion des stocks, l’administrateur est en mesure de gérer l’état de ses stocks avec la possibilité de rendre les produits visibles sur le site mais non commandables, s’il le souhaite.

Par le biais d’un champ, l’administrateur met à jour la disponibilité du produit en le renseignant comme étant “En rupture de stock”. Le produit reste visible mais ne peut plus être commandé.

À noter par ailleurs : nous allons prochainement intégrer la gestion du multistock par agences et entrepôts. Ainsi, l’utilisateur sera en mesure de connaître l’état des stocks en réel par agence et par conséquent, de choisir l’agence ayant suffisamment de stock pour son besoin.

Pour aller plus loin…

Le module E-Commerce B2B peut être interconnecté à un MDM (Master Data Management), pour la gestion et la structuration des données en amont et ainsi alimenter la Plateforme e-commerce.

Dans le cadre de la structuration de son offre produit, l’enjeu principal est de centraliser et harmoniser toutes les informations marketing et techniques des catalogues produits. Cet écosystème applicatif est souvent composé d’un ERP et d’une plateforme dédiée à la gestion de l’information produit (PIM).

Pourquoi faut-il un MDM pour alimenter son environnement e-commerce B2B ?

Le MDM permet de structurer et gérer la donnée pour plusieurs canaux en plusieurs langues, sur différents supports commerciaux et d’alimenter vos catalogues B2B comme B2C. Intégrer la gestion de l’information produit dans sa stratégie e-commerce est une étape primordiale pour enrichir chaque donnée et pour la conditionner en fonction du contexte dans lequel elle va être utilisée.

Vous êtes peut-être familier.e.s avec des données dispersées, provenant de plusieurs sources et de formats différents. C’est ici qu’intervient le MDM, en uniformisant l’ensemble des informations composant votre catalogue produit. Les éléments y seront enrichis ensuite, grâce à un ensemble de champs les concernant.

Constituer un référentiel unique pour l’ensemble des sociétés d’un même groupe, des marques et des canaux, tout en conservant la capacité de l’adapter à ses propres besoins. C’est exactement la fonction principale du MDM : agréger les informations produits pour le stockage et la gestion des données, à destination des canaux de diffusion print, web et sociaux.

Vous êtes sûrement habitué.e.s aux traditionnels silos de données en tant que tels, DAM (Digital Asset Management), PIM (Product Information Management) et autres MRM (Marketing Resource Management). Nous nous efforçons de vous trouver les solutions pour briser ces silos de données, où l’information est difficilement trouvable et exploitable. Pour gagner en efficacité, en productivité et surtout pour pouvoir déployer d’autres moyens qui vous seront possibles par la suite.

« À partir du moment où un système de gestion de l’information produit est en place, les investissements relevant de cette catégorie devraient décroître au fil du temps et méritent d’être redirigés vers des domaines comme la génération de trafic (…), ou la création d’expériences clients captivantes. »

ROBERT VAN GEFFEN – RESPONSABLE MONDE B2B DIGITAL & ACTIVATION CHEZ PHILIPS

On en parle ?

Demandez à être rappelé(e) !